50e anniversaire de l’attribution du Prix Nobel de la paix au Français René Cassin [no]

Depuis sa création en 1901, le Prix Nobel de la paix a été attribué à dix lauréats français (neuf personnes et une organisation). Parmi eux, le principal artisan de la Déclaration universelle des droits de l’homme, René Cassin, qui a reçu cette prestigieuse récompense il y a 50 ans exactement. Le lycée français d’Oslo porte son nom.

La Déclaration universelle des droits de l’Homme, dont le 70e anniversaire est célébré cette année, a été rédigée par la Commission des droits de l’Homme des Nations Unies, dont faisait partie René Cassin, juriste et diplomate français.

René Cassin, artisan de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

JPEG Adopté par l’ONU le 10 décembre 1948 au palais de Chaillot, à Paris, ce texte impose la prééminence des droits de l’individu en "proclamant directement les droits de l’être humain au regard de tous les autres, à quelques groupes sociaux auxquels ils appartiennent les uns ou les autres". René Cassin réussit à y faire mentionner les droits économiques, sociaux et culturels comme droits fondamentaux liés aux droits civils et politiques. Il est considéré également comme l’artisan du choix de la formule déclaration universelle qui impliquait les droits des individus et pas seulement les droits des nations signataires.

La Déclaration de 1948 s’inscrit dans le droit fil de celle de 1789, dont les principes les plus universels (liberté, égalité, fraternité) seront, grâce à René Cassin, conservés dans l’article premier du texte de 1948 : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ». Par son universalité, la déclaration jouit, aujourd’hui encore, d’une force morale considérable.

Professeur de droit civil, engagé pour les mutilés de guerre, représentant de la France à la Société des Nations (1924-1938), résistant parti rejoindre le Général de Gaulle à Londres pendant la deuxième guerre mondiale, membre du gouvernement de la France libre, il devient délégué de la France au Conseil de l’Europe. Il œuvre notamment pour la mise en place de la Convention européenne des droits de l’Homme en 1950, et pour l’abolition de la torture et de l’esclavage. Il devient membre du Conseil constitutionnel (1960), puis président de la Cour européenne des droits de l’Homme en 1965.

Attribution du Prix Nobel de la Paix à René Cassin en 1968

En 1968, René Cassin se voit attribuer le Prix Nobel de la paix par le Comité Nobel norvégien, un prix qui couronne son œuvre.

Lors de la cérémonie de remise du prix à Oslo, le 10 décembre 1968, Aase Lionæs, Présidente du Comité Nobel, déclara : (Retrouvez l’intégralité du discours de Mme Lionæs (en anglais) sur nobelprize.org

« C’est le respect pour la valeur de l’être humain, indépendamment de sa nationalité, sa race, sa religion, son sexe ou sa position sociale, qui a motivé la vie et le travail du professeur Cassin. Et c’est avant tout pour ses efforts pour la défense de la valeur humaine et des droits de l’Homme, mis en avant dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme, que le Comité Nobel et le Parlement norvégien lui attribuent aujourd’hui le Prix Nobel de la paix ».

De son côté, René Cassin déclara (Intégralité du discours en français disponible sur nobelprize.org) :

« Devant l’immensité de la tâche qui reste à accomplir, un lauréat du Prix Nobel ne peut que chercher des nouvelles sources de courage dans l’exemple de ses prédécesseurs illustres de nationalités diverses qui ont œuvré pour la fraternité des peuples : hommes d’Etat, penseurs, conducteurs de masses, religieux (...) « Il n’y aura pas de paix sur cette planète tant que les droits de l’Homme seront violés en quelque partie du monde »

Archives vidéo

  1. Le journal télévisé de l’ORTF du 10 décembre 1968 avait consacré un reportage à la cérémonie Nobel à Oslo. Vidéo de l’INA :
  1. Intégralité de la cérémonie du 10 décembre 1968, disponible sur le site de la radio et télévision publiques norvégiennes, NRK : https://tv.nrk.no/serie/nobels-fredsprisutdeling/1968/FREP68001468/avspiller (René Cassin prononce son discours, en français, à partir de 46’04)

En savoir plus

  1. Texte intégral de la Déclaration universelle des droits de l’Homme sur le site des Nations Unies
  2. Liste des lauréats français du Prix Nobel de la paix :
    www.ina.fr
  3. Lycée français René Cassin d’Oslo
  4. Retrouvez le discours de l’Ambassadeur, M. Jean-François Dobelle, devant les collégiens du Lycée français René Cassin d’Oslo le 10 décembre 2018.
    PDF - 378.3 ko
    Discours de l’Ambassadeur Jean-François Dobelle, lycée français René Cassin, 10 décembre 2018 (PDF - 378.3 ko)

publié le 10/12/2018

Haut de la page