Anniversaire d’Ankers Legat et lancement de la plateforme France Alumni

A l’occasion de l’anniversaire d’Ankers Legat et du lancement de la plateforme France alumni, M. l’Ambassadeur Jean-François Dobelle a prononcé un discours lors d’une réception organisée à la résidence de l’Ambassade de France en Norvège, le 15 juin 2017.

JPEG

Mesdames et Messieurs les Représentants du Ankers Legat,
Chers partenaires,
Chers alumni,
Mesdames et messieurs,

Je suis particulièrement heureux de vous voir si nombreux aujourd’hui réunis à la résidence de France pour célébrer non pas un mais deux évènements !

Il est assez rare que je reçoive ici des invités si différents, dans leurs âges, leur professions ou bien encore leurs parcours et je me réjouis de cette mixité.

Il existe néanmoins un dénominateur commun à la plupart d’entre vous que constitue votre passage en France au cours de vos études ou de votre carrière.

Alors, comme je vous le disais, nous sommes ici réunis ce soir pour célébrer deux évènements : une naissance et un anniversaire.

L’anniversaire, tout d’abord, respect au plus âgé, est celui des 20 ans du Ankers legat qui, bien qu’encore jeune, a soutenu depuis sa création plusieurs dizaines de mobilités de jeunes norvégiens vers la France. Je suis particulièrement heureux que le Ankers Legat ait accepté notre invitation à co-organiser cette soirée.

La naissance ensuite, celle de la plateforme Alumni France Norvège, qui vise à rassembler l’ensemble des étudiants internationaux et dans notre cas plus particulièrement les norvégiens ayant réalisé tout ou partie de leurs études en France, avec pour les plus chanceux d’ailleurs un support du Ankers Legat.

La plateforme France alumni comporte aujourd’hui plus de 60 000 membres à travers le monde.

Elle ne vise pas à concurrencer des outils existants au sein de réseaux déjà bien constitués mais vient au contraire les compléter en permettant de vous réunir tous autour de votre expérience commune.

Cette plateforme doit vous être utile.

Ainsi, elle vous vous donnera accès à un annuaire complet d’alumni mais également accès à des offres d’emplois qui pourront vous permettre de valoriser vos études en France.

Vous recevrez également des invitations à des évènements organisés par l’ambassade, l’institut français ou d’autres partenaires et bénéficierez d’offres qui vous seront spécifiquement dédiées.

Plusieurs fois par an, vous recevrez une newsletters regroupant différents articles et informations spécifiques aux relations franco norvégiennes, que ce soit dans le domaine scientifique, culturel, économique ou bien encore sportif.

Ce réseau est bien sur le vôtre et sommes à votre écoute de toutes vos attentes ou de tout projet que vous souhaiteriez y voir développé.

J’ai d’ailleurs souhaité la mise en place d’un comité de pilotage qui vous est largement ouvert et j’invite les plus motivés d’entre vous à me signifier leur envie de s’y engager.

J’espère d’ailleurs que vous êtes d’ores et déjà tous inscrits sur la plateforme, et si ce n’est le cas, vous invite à le faire dans les meilleurs délais.

Afin que ce réseau se construise et se développe, j’aimerais aussi vous demander qu’à votre tour vous deveniez des ambassadeurs de votre séjour et France et que chacun d’entre vous puisse inviter deux ou trois de vos anciens camarades ou collègues à venir rejoindre la plateforme.

Je vous propose ainsi un amical challenge : que les alumni norvégiens soit les plus nombreux des alumni des pays nordiques au 14 juillet prochain.

L’institut Français a mené très récemment une enquête auprès de certains d’entre vous ayant suivi le programme civilisation et langue françaises. Il en ressort que 90% estimiez que leurs parcours en France avait été profitable sur un plan personnel ou professionnel.

Je suis persuadé que nous retrouverions de tels résultats dans d’autres filières. Je pense notamment mais sans exclusive au grand nombre d’entre vous qui avez expérimenté le système bien particulier des grandes écoles en France.

Là encore, je vous demande de témoigner de votre expérience en France, et de l’intérêt que vous y avez trouvé. Vous en êtes les meilleurs relais. Vous pouvez aussi témoigner auprès des plus jeunes de vos compatriotes, qui l’oublient peut-être un peu, que le multilinguisme est un atout considérable : la maîtrise de l’anglais, c’est bien, mais parler en plus le français, c’est mieux, et c’est très utile !

Je ne serai pas plus long et je tiens une nouvelle fois à vous remercier vivement pour votre présence ici ce soir et pour l’intérêt que vous portez à notre pays.

Vous avez étudié en France ? Inscrivez-vous sur la plateforme France Alumni Norvège

publié le 21/06/2017

Haut de la page