Bourses scolaires 2019/2020

La première période de la campagne des bourses scolaires 2019-2020 est ouverte.
DATE LIMITE DE DÉPȎT : 1er MARS 2019

Sous conditions de ressources et en fonction du patrimoine mobilier et immobilier des parents, l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) peut apporter une aide à la scolarisation, sous forme de bourses scolaires, aux enfants résidant à l’étranger. Cette aide couvre totalement ou partiellement les dépenses de scolarisation supportées par les familles.

La première période de la campagne de bourses scolaires 2019/2020 est ouverte. Le dépôt des dossiers complets (demandes et justificatifs) pourra se faire jusqu’au vendredi 1er mars 2019, délai de rigueur.

NB : il est vivement conseillé de déposer votre demande bien en amont de cette date, de façon à pouvoir, le cas échéant, compléter votre dossier avant le 1er mars. A défaut de dépôt d’un dossier complet à cette date, le conseil consulaire ne sera pas en mesure d’étudier votre demande de bourses scolaires

Comment déposer mon dossier de demande auprès du consulat ?

- Pour les premières demandes : un entretien est obligatoire avant le 1er mars 2019, sur rendez-vous (prise de RDV uniquement par téléphone, au 23 28 46 35) ;
- Pour les renouvellements (une demande a déjà été déposée les années précédentes) : sur rendez-vous ou par courrier adressé à Drammensveien 69, 0244 Oslo, avant le 1er mars 2019, le cachet de la poste faisant foi.

NB : l’attribution d’une bourse scolaire n’est pas automatique ; la demande doit impérativement être renouvelée chaque année.

Pour toute information complémentaire, merci de contacter la section consulaire de l’Ambassade par courriel ambafrance.oslo@diplomatie.gouv.fr

Quelles sont les conditions générales d’accès au système d’aide à la scolarité de l’AEFE ?

Les candidats boursiers doivent (conditions cumulatives) :

- être de nationalité française ;
- être inscrits au registre des Français résidant hors de France de L’AMBASSADE DE FRANCE A OSLO.
Il convient de vérifier que votre inscription au registre et celle de vos enfants sont en cours de validité. Pour connaître les modalités d’inscription au registre cliquez ici
- résider avec leur famille (père et/ou mère, tuteur légal par décision judiciaire) en NORVÈGE ;
- pour les enfants entrant en maternelle : avoir atteint l’âge de 3 ans au 31/12/2019 (enfants nés en 2016 pour l’année scolaire 2019/2020) ;
- ne pas avoir plus d’un an de retard scolaire dans le primaire et plus de deux ans dans le secondaire ;
- être scolarisés dans un établissement homologué par le Ministère français de l’Éducation nationale ;

La demande de bourse et l’inscription auprès de l’établissement scolaire sont deux formalités différentes

- Les bourses sont accordées sous conditions de ressources et en fonction de la situation patrimoniale de la famille.

Dossiers concernés par la première période de campagne boursière

Peuvent être déposées :

- les demandes de renouvellement de bourses scolaires pour les familles déjà installées en Norvège et bénéficiaires de bourses scolaires les années précédentes ;
- les premières demandes de bourses scolaires de familles déjà installées ou nouvellement installées en Norvège à l’ouverture de la campagne.

Comment constituer mon dossier de demande de bourses scolaires ?

1. Remplissez précisément le formulaire de demande de bourse scolaire, et signez le, en n’omettant aucune réponse (mettre « néant » si non concerné) ;

PDF - 218.8 ko
Formulaire de demande de bourses scolaires (PDF - 218.8 ko)

NB : il convient d’indiquer la classe de scolarisation de l’enfant à la rentrée 2019-2020.

2. Réunir les pièces justificatives correspondant à votre situation ; des copies de ces documents devront être fournies.

PDF - 123.4 ko
Liste des pièces justificatives (PDF - 123.4 ko)

Les revenus, charges et avantages à déclarer sont ceux se rapportant à l’année 2018 ;

En cas de divorce ou de séparation des parents : expliquer clairement la situation (jugement, garde exclusive ou alternée, versement d’une pension alimentaire, famille recomposée, etc.) – les justificatifs nécessaires vous seront demandés par le consulat en fonction de votre situation ;

Tous les revenus sont pris en compte lors de l’instruction de votre demande :
- quelle que soit leur nature (salaires, primes, indemnités, prestations sociales, pensions, retraites, revenus des capitaux mobiliers, revenus fonciers, revenus d’une activité libérale ou commerciale, pensions alimentaires, rentes, aides reçues de proches) ;
- quel que soit leur lieu de perception (en Norvège, en France ou dans un autre pays).

Les familles ayant résidé en France ou dont l’un des parents continue d’y résider doivent obligatoirement produire, chaque année, un certificat récent attestant de la non-perception d’allocations familiales en France.

3. Présentez-vous à l’entretien muni de toutes les pièces justificatives correspondant à votre situation familiale, financière et patrimoniale -photocopies et originaux- dans l’ordre de la liste.

NB : aucune photocopie ne sera effectuée sur place.

Il est précisé qu’en cas de doute sur la situation déclarée, une enquête sociale peut être diligentée ou des justificatifs complémentaires réclamés.

Quels sont les principaux motifs d’ajournement ou de rejet des dossiers ?

1. Dossier complet arrivé hors délai
2. Dossier incomplet et/ou formulaire non signé
3. Déclarations inexactes
4. Incohérence dans les chiffres
5. Dossier hors barème (revenus, patrimoine mobilier ou immobilier plaçant le dossier hors barème)

Le consulat peut-il m’indiquer dès maintenant le montant de la bourse qui me sera attribuée ?

Non : la quotité de bourse scolaire éventuellement accordée dépendant de nombreux paramètres (composition familiale, montant des frais de scolarité, revenus, charges, avantages, patrimoine…) et de la réunion de plusieurs instances, locales et nationales, il n’est pas possible de communiquer d’estimation.

Calendrier de la campagne 2019/2020

• 1er mars 2019 : date limite de réception des dossiers (délai de rigueur) et premier examen des dossiers par l’ambassade ;
• Mi-avril : examen collégial des dossiers lors du conseil consulaire des bourses scolaires, instance présidée par l’Ambassadeur ou son représentant, réunissant les élus des Français de l’étranger, les représentants des établissements d’enseignement homologués, les organisations représentatives de parents d’élèves et de professeurs et les associations de Français à l’étranger reconnues d’utilité publique, puis transmission des propositions du conseil consulaire à l’AEFE ;
• Mi-juin : réunion, à Paris, de la Commission nationale des bourses scolaires, qui se prononce sur l’ensemble des demandes en fonction du budget alloué au niveau mondial.

Documents complémentaires :
- Brochure Bourses scolaires au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l’étranger (pays du rythme Nord)

PDF - 128.2 ko
Brochure bourses scolaires (PDF - 128.2 ko)

- Information de l’AEFE concernant les bourses scolaires au bénéfice des enfants français résidant à l’étranger

publié le 12/04/2019

Haut de la page