Conférence internationale de soutien et d’appui à Beyrouth et au peuple libanais [no]

Organisée en réaction immédiate à l’explosion du 4 août à Beyrouth et afin de faire face à ses conséquences, la « Conférence internationale de soutien et d’appui à Beyrouth et au peuple libanais » s’est réunie virtuellement le 9 août à l’invitation du Président de la République française et du Secrétaire général des Nations Unies.

Cette conférence d’urgence a rassemblé l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, l’Australie, la Belgique, le Brésil, le Canada, la Chine, Chypre, le Danemark, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, l’Espagne, les Etats-Unis d’Amérique, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irak, l’Italie, le Japon, la Jordanie, le Koweït, le Liban, les Nations Unies, la Norvège, le Qatar, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, l’Union européenne ainsi que la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque mondiale, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le Fonds monétaire international (FMI) et la Ligue arabe.

L’explosion du 4 août à Beyrouth, qui a frappé la ville en son coeur, a été un choc pour le peuple libanais ainsi que pour tous les amis et les partenaires du Liban à l’étranger. Les participants à la conférence qui s’est réunie aujourd’hui ont exprimé leur solidarité envers le Liban. Ils ont présenté leurs plus sincères condoléances aux habitants de Beyrouth, qui pour beaucoup ont perdu des proches et des amis. Les participants à la Conférence qui s’est réunie aujourd’hui ont également souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés.

Les participants ont salué le courage remarquable des équipes de secours, médicales et de recherche ainsi que des effectifs Libanais et étrangers déployés à Beyrouth afin de venir en assistance aux victimes et d’apporter des efforts d’urgence, notamment la Croix rouge libanaise ainsi que les équipes de la défense civile libanaise.

La communauté internationale, les plus proches amis et partenaires du Liban n’abandonneront pas le peuple libanais.

Les participants ont décidé d’agir avec détermination afin d’aider Beyrouth et le peuple libanais à surmonter les conséquences de la tragédie du 4 août. Ils se sont accordés à réunir des ressources majeures, au cours des prochains jours et des prochaines semaines, de manière à répondre aux besoins de Beyrouth et du peuple libanais. Conformément à l’évaluation des Nations Unies, les besoins sont particulièrement importants dans le secteur médical et de la santé, de l’éducation, sur le plan alimentaire et concernant la réhabilitation urbaine, domaines qui bénéficieront en priorité des programmes d’aide d’urgence internationaux.

Les participants sont convenus que leur soutien devait être conséquent, cohérent vis-à-vis des besoins du peuple libanais, coordonné sous la direction des Nations unies et déployé directement à la population libanaise dans la plus grande transparence et avec efficacité.

Un soutien à une enquête impartiale, crédible et indépendante au sujet de l’explosion du 4 août est immédiatement nécessaire et disponible, sur demande du Liban

Au-delà de l’aide d’urgence, les participants à la Conférence sont prêts à soutenir le redressement économique et financier du Liban, qui nécessite, dans le cadre d’une stratégie de stabilisation, que les autorités libanaises s’engagent pleinement en faveur des réformes urgentes et de substance qu’attend le peuple libanais.

En ces temps difficiles, le Liban n’est pas seul. La communauté internationale, notamment les plus importants partenaires du Liban rassemblés autour de la France et des Nations Unies, se tient aux côtés de Beyrouth et du peuple libanais. Les partenaires du Liban continueront à faire tout ce qui est en leur pouvoir afin de répondre aux besoins les plus pressants de Beyrouth et du peuple libanais.

Retrouvez le texte original sur le site de la France Diplomatie

publié le 10/08/2020

Haut de la page