Escale à Oslo du Tara, un voilier pas comme les autres

Lundi 24 juin, le voilier de recherche Tara a jeté l’ancre dans le fjord d’Oslo, devant le musée du Fram. M. Romain Troublé, directeur, a accueilli à bord M. Pierre-Mathieu Duhamel, Ambassadeur de France en Norvège.

Depuis 2003, la goélette Fondation Tara Océans effectue des missions de recherche marine dans toutes les mers du monde :
- Tara Arctic (2006-2008) : identifier les changements en cours concernant la glace de mer, l’atmosphère et l’océan en dérivant pendant deux ans dans la banquise de l’Arctique
- Tara Oceans (2009-2013) : collecter du plancton dans tous les océans
- Tara Méditerranée (2014) : analyser l’impact des micro-plastiques sur la santé et le fonctionnement des écosystèmes en Méditerranée
- Tara Pacific (2016-2018) : mener des travaux de recherche sur la biodiversité des barrières de corail du Pacifique

Dans le cadre de sa mission « 2019 – aux origines de la pollution plastique », ce deux-mâts de 36m de long sillonne la Méditerranée, l’Atlantique, et la mer du Nord. Oslo est la 4e des 18 escales européennes prévues cet été et cet automne, avant le retour à Lorient, son port d’attache, le 23 novembre prochain. 40 scientifiques se relaient à bord du Tara, qui peut accueillir 16 membres d’équipage.

Grâce à des filets, des micro-plastiques sont prélevés en surface avant d’être envoyés pour analyse dans un laboratoire en France, explique Romain Troublé, directeur général de la mission, qui est à la fois diplômé en biologie et ancien régatier professionnel. 80% du plastique déversé en mer provient des côtes et des rivières, il est donc primordial de s’attaquer aux de pollutions sur la terre ferme, poursuit-il.

Avec ses partenaires et sponsors, la Fondation Tara Océans mène des projets de recherche de haut niveau, en témoignent les unes de plusieurs revues scientifiques de renom consacrées à ses travaux (Science, Cell, Nature). Elle aspire également à sensibiliser le grand public à la question de la pollution des mers, pour faire évoluer les comportements et protéger ces espaces naturels qui recouvrent 70% de la surface du globe.

Plus d’informations sur la Fondation Tara Océans sur le site : https://oceans.taraexpeditions.org/jdb/

Pierre-Mathieu Duhamel, Ambassadeur de France en Norvège, et Romain Troublé, Directeur de la Fondation Tara Océans
Pierre-Mathieu Duhamel, Ambassadeur de France en Norvège, et Romain Troublé, Directeur de la Fondation Tara Océans
Tara Océans mission 2019 « Aux origines de la pollution plastique »
Tara Océans mission 2019 « Aux origines de la pollution plastique »
Filets de prélèvements des microplastiques de surface
Filets de prélèvements des microplastiques de surface
Plastiques dégradés prélevés en mer
Plastiques dégradés prélevés en mer
Prélèvements du "7e continent plastique" dans l'océan Pacifique
Prélèvements du "7e continent plastique" dans l’océan Pacifique
Romain Troublé, directeur de la Fondation Tara Océans
Romain Troublé, directeur de la Fondation Tara Océans
Le Tara, à quai devant le musée du Fram
Le Tara, à quai devant le musée du Fram

publié le 05/07/2019

Haut de la page