Escale de la frégate française La Motte Picquet à Oslo [no]

La frégate anti sous-marine française La Motte Picquet a fait escale à Oslo, du 25 au 28 septembre 2019.

Samedi 25 septembre, la frégate française La Motte Picquet est arrivée à Oslo. Ce navire de 141,6 mètres de long, à la coque marquée par de nombreuses missions en mer, joue un rôle central dans la traque anti sous-marins de la marine française depuis sa mise en service en 1988. Présent sur de nombreux théâtres d’opération, le La Motte Picquet a notamment été déployé dans le détroit d’Ormuz lors de la crise de 2012 et dans le golfe de Gascogne lors du G7 à Biarritz, en août dernier. Il s’était également récemment rendu en Norvège, pour l’exercice Trident Juncture de l’OTAN, en novembre 2018. Il s’agit d’une frégate de type F70, équipée de différents sonars, et dotée de deux hélicoptères britanniques Lynx embarqués à bord.

La frégate tire son nom du célèbre capitaine Toussaint Guillaume Picquet de la Motte, dit La Motte Picquet, qui a servi la marine française pendant une cinquantaine d’années au XVIIIe siècle. Il avait commandé dix navires au cours de quelques 28 campagnes, notamment le Robuste et ses 74 canons lors de la guerre d’indépendance des États-Unis. Il ne savait alors pas que, des années plus tard, un navire encore plus puissant porterait son nom.

Lors du premier jour d’escale dans la capitale norvégienne, le capitaine de vaisseau, Hervé Siret, et une partie de l’équipage ont participé à une cérémonie en mémoire des soldats tombés lors du débarquement en Normandie en 1944. L’équipage du pétrolier ravitailleur allemand Bonn s’était joint à cet hommage. Il s’agit d’une tradition pour les navires étrangers en escale dans le port d’Oslo. La cérémonie s’est tenue à Normandieplassen, au pied de la statue Orlogsgasten, inaugurée en 1992 en mémoire des soldats morts au front durant la seconde guerre mondiale.

Après 30 ans de service, la frégate La Motte Picquet sera désarmée l’année prochaine. M. Pierre-Mathieu Duhamel, Ambassadeur de France en Norvège, a eu le plaisir de se rendre à bord pour une visite enrichissante et un déjeuner convivial, à l’occasion du dernier passage de la frégate à Oslo. Merci à l’équipage qui a également ouvert les portes du navire aux agents de l’Ambassade pour une visite au pied de la forteresse d’Akershus. Le La Motte Picquet a quitté le port d’Oslo le 29 septembre pour rentrer à Brest, son port d’attache.


Frégate La Motte Picquet dans le port d’Oslo

Cérémonie commémorative devant le monument Orlogsgaten.

L’Ambassadeur de France en Norvège, M. Pierre-Mathieu Duhamel, à bord de la frégate La Motte Picquet

Arrivée de la frégate La Motte Picquet dans le port d’Oslo.

Frégate La Motte Picquet dans le port d’Oslo

publié le 10/10/2019

Haut de la page