Faire connaissance avec Lorelou Desjardins [no]

Dans le cadre de notre série « Faire connaissance avec », nous avons rencontré Lorelou Desjardins, juriste, bloggeuse et écrivaine française.

Chez elle à Bøler (Oslo), elle nous sert des biscuits de pain d’épices et nous propose du café, dans des tasses Moumines. « Je suis devenue un peu Scandinave, maintenant que je vis ici depuis neuf ans », explique Lorelou en évoquant sa collection de tasses de la série finlandaise Moumines très populaires en Norvège.

Les bandes dessinées sont à l’honneur sur les étagères, mais on aperçoit également des classiques norvégiens (Ibsen, poèmes d’Edda, Kardemommeby) et de nombreux guides de voyage. Lorelou a fait le tour du monde, et a entre autres posé ses valises aux Philippines et en Indonésie. En plus du français, elle maîtrise le norvégien, l’anglais et l’indonésien. Pendant ses voyages, elle écrivait à ses amis et à sa famille. Et elle ne s’est jamais arrêtée. Son premier livre s’intitule « Histoire d’un archéologue », qu’elle a écrit à l’âge de 9 ans.

« A Frog in the Fjord » : une Française dans le fjord

Vous la connaissez peut-être mieux sous le nom de son blog, “A Frog in the Fjord”. Pour ses 25 000 de lecteurs par mois, Lorelou écrit des articles humoristiques et factuels sur les Norvégiens, la culture norvégienne, et donne à tous les étrangers des conseils pour s’adapter à la société et la langue d’ici. « En arrivant à Oslo, je me suis aperçue des différences entre la culture norvégienne et la culture française, mais aussi toutes les autres. J’ai pensé que mon expérience pourrait être utile à d’autres », explique Lorelou à propos des débuts de son blog. « Et l’écriture est ma passion depuis l’enfance » ajoute-t-elle. « Le nom de mon blog vient du surnom que les Français ont dans le monde : « frogs » ou « froggies » car nous avons la réputation de manger des cuisses de grenouille ».

Lorelou a remarqué que ses lecteurs norvégiens sont plus intéressés par ses chroniques sur les traits culturels typiquement norvégiens, tandis que les Français sont plutôt friands de conseils sur une installation en Norvège, auquel elle a répondu dans cet article par exemple : S’installer en Norvège. Bonne ou mauvaise idée ?.

L’année dernière Lorelou a publié le livre “En frosk i fjorden – Kunsten å bli norsk” (disponible seulement en norvégien. Traduction : Une Française dans le fjord, l’art de devenir Norvégien) chez la maison d’édition Cappelen Damm. Elle y détaille toutes les découvertes incontournables d’une première année passée en Norvège : le ski de fond, le matpakke (casse-croûte à la norvégienne), la hytte (chalet typiquement norvégien), la fête nationale du 17 mai, et évidemment Noël. A terme, elle aimerait que le livre soit aussi publié dans d’autres langues pour qu’il serve à ceux qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire les nouveaux arrivants en Norvège qui ne parlent pas encore la langue.

Retrouvez son blog sur  : afroginthefjord.com

Plusieurs casquettes

« Beaucoup de gens pensent que je vis de mon blog, mais ce n’est pas vraiment le cas », précise Lorelou, qui est juriste de formation. Elle a travaillé à la Fondation norvégienne pour les forêts tropicales (Regnskogfondet) pendant 9 ans, mais dès janvier 2019, elle rejoindra WWF Norvège, sur un poste consacré à la lutte contre la pollution plastique dans les océans. En plus de son travail à temps plein et de son blog, elle tient des workshops dans les entreprises et universités pour aider leurs employés étrangers à comprendre et s’adapter à la culture du travail en Norvège, très codifiée. Elle est également intervenue à TEDx à Trondheim sur le concept norvégien de « friluftsliv », ou « vie en plein air ».

« J’aimerais faire plus de choses en français. Cette année si tout va bien, je vais publier un livre sur la Norvège en français, avec une petite maison d’édition belge qui m’a démarchée. L’intérêt que portent les Français à la Norvège grandit de façon assez impressionnante, je trouve ». Elle a aussi traduit le poème “Une certaine époque” (inédit) d’une poète originaire de Bergen, Silje Vethal. « C’est sûr ce genre de livre a moins de lecteurs que mes blogs sur comment trouver un travail en Norvège, mais le texte est si beau ! C’est sur l’hiver » explique Lorelou sur ses choix éclectiques.

Lorelou Desjardins participe aussi aux débats publics et politiques et les médias norvégiens. Elle publie régulièrement des chroniques dans les quotidiens nationaux comme VG ou Aftenposten, et est régulièrement interviewée sur NRK, la chaine de télévision et de radio nationale, et dans des émissions de variété.

Vous trouverez plus d’informations sur son site : www.lorelou.com

JPEG

publié le 18/01/2019

Haut de la page