Genèse et histoire de la section norvégienne du Lycée Pierre Corneille 1918-2018

En un siècle d’existence, le lycée Pierre Corneille a accueilli 725 élèves (192
élèves entre 1919 et 1939 puis 533 depuis 1950) ainsi que 40 professeurs
responsables norvégiens.

JPEG

1905 : naissance de la Norvège en tant qu’État-nation et renforcement des relations entamées dans le dernier tiers du XIXe siècle entre la France et la Norvège.

1911 : commémorations du millénaire de la naissance de la Normandie à Rouen (installation de la pierre de Jelling dans les jardins de l’Hôtel de ville et de la bauta norvégienne au Jardin des Plantes).

1916 : projet Honnorat visant à créer des sections scandinaves en France (Paul Verrier, délégué en mission officielle par le ministère des Affaires étrangères et par celui de l’Instruction publique).

1918 : premiers recrutements et préparation des conditions d’accueil, compliqués par la fin de la guerre. L’accueil des 42 élèves sélectionnés parmi 100 s’effectue à Rouen et non au lycée François Ier du Havre comme prévu initialement, car réquisitionné pour servir d’hôpital.

Mardi 24 septembre 1918 : cérémonie d’accueil des jeunes Norvégiens dans la salle des Actes du lycée Corneille en présence des autorités civiles et militaires. Les jeunes scandinaves (17-19 ans) sont arrivés le lundi 23 septembre dans la soirée, après un périple rendu dangereux par l’insécurité qui règne en mer du Nord. Cette première cohorte est confrontée à des difficultés d’adaptation et à de nombreux abandons à la fin de l’année scolaire.

1er octobre 1919 : arrivée de la deuxième cohorte, forte de 15 nouveaux élèves, âgés de moins de 17 ans. Ils ne passent pas obligatoirement le baccalauréat comme ce sera rapidement le cas par la suite. de 1921 à 1935 : les effectifs décroissent pour se réduire à 4 ou 5 élèves par an.

1938 : 20e anniversaire de la section norvégienne. octobre 1939 : fermeture de la section norvégienne du lycée (tensions internationales et déclaration de guerre le 3 septembre 1939).

Entre 1947 et 1950 : tentatives pour faire revivre la section norvégienne (proviseur Bréant, aidé du professeur Jean Lescoffier), entravées par la situation politique, sociale et économique.

18 novembre 1950 : renaissance de la section au lycée Corneille (manifestations officielles, en présence du maire de Rouen, Jacques Chastellain et d’André Marie, député, ancien président du Conseil, et ancien élève du lycée).

1962 : premier voyage d’élèves français du lycée en Norvège et réception au lycée Corneille de Sa Majesté le roi Olav V en septembre. 14 et 15 février 1969 : 50e anniversaire de la section norvégienne, reporté en raison des événements de mai 1968 (inauguration d’une plaque commémorative, faisant face au monument aux morts du lycée).

1983 : effectif idéal chaque année en seconde fixé à 8 nouvelles recrues (suite à une vague d’abandons en cours d’année).

1987 : venue de la princesse royale Sonja Haraldsen, reine de Norvège en 1991.

1989 : mise en place des familles d’accueil qui, chaque week-end, reçoivent un jeune Norvégien de classe de seconde pour faciliter son intégration en France.

1993 : 75e anniversaire de la section norvégienne.

2014 : ouverture de la section norvégienne du lycée aux jeunes filles (création d’un internat mixte auprès du lycée Jeanne d’Arc).

22-24 septembre 2018 : célébration du Centenaire (délégation de 250 anciens élèves de la section).

publié le 08/11/2018

Haut de la page