L’AMBASSADE DE FRANCE EN NORVEGE RECRUTE UN GESTIONNAIRE CONSULAIRE (affaires sociales)

FICHE DE POSTE

Intitulé du poste : gestionnaire consulaire (affaires diverses de chancellerie)

1 poste d’agent de droit local  : CDI à compter du 1er mars 2020

Emploi temps plein – 37h30 Salaire brut mensuel : 32.479 Nok

Employeur : Ambassade de France en Norvège

Service : section consulaire – Drammensveien 69 – 0271 OSLO

Contact et envoi du dossier de candidature
▪ Envoi du dossier par courriel uniquement (ambafrance.oslo@diplomatie.gouv.fr) constitué d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation, de la copie du passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité, et de la confirmation d’enregistrement auprès des autorités locales.

== Le candidat doit impérativement résider en Norvège au moment de déposer sa candidature ==

▪ Date limite de réception des candidatures : 20 février 2020 minuit

DEFINITION SYNTHETIQUE

Gestionnaire consulaire (affaires diverses de chancellerie) plus particulièrement en charge des affaires sociales

ACTIVITES PRINCIPALES

1/ Réception du public et gestion de dossiers consulaires :

  • Affaires sociales
  • Affaires diverses de chancellerie
    2/ Standard téléphonique/Gestion de la boîte électronique (tri, réponses simples)
    3/ Saisie des données sur les logiciels consulaires (inscriptions et renouvellement au Registre des Français)

COMPETENCES REQUISES

Formations et/ou expériences professionnelles
Expérience préalable dans la gestion des affaires sociales et l’administration publique et/ou le réseau consulaire français bienvenue

Langues requises
 :
Français, anglais et norvégien courants

Connaissances informatiques /logiciels
Maîtrise des outils bureautiques courants (Word (publipostage), Excel, Outlook, Internet) et capacité d’adaptation à un nouvel environnement informatique. Logiciels métiers propres au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (apprentissage lors de la prise de fonctions)

Connaissances et savoir-faire demandés

  • Bonne présentation et sens de la communication (réception des usagers, représentation de l’Etat) : très bonnes qualités relationnelles, patience et courtoisie, qualité d’écoute et de réponse, sang-froid et maîtrise de soi
  • Rigueur (saisie de données)
  • Grande discrétion, respect de la neutralité et des règles de confidentialité
  • Sens du travail en équipe
  • Capacité de rédaction (réponse aux courriers/courriels)
  • Assimilation et respect des consignes, capacité à rendre compte
  • Disponibilité, concentration, capacité d’analyse
  • Polyvalence et autonomie dans l’organisation de son travail

publié le 11/02/2020

Haut de la page