La révolution française et la constitution norvégienne à l’honneur à Sandefjord [no]

Les élèves du collège Varden ont célébré l’amitié franco-norvégienne en dévoilant une stèle restaurée par leurs soins, en présence de M. l’Ambassadeur Duhamel.

1789 – 1814 - 1889

Dans le cadre d’un enseignement intitulé « Coopération internationale », les élèves du collège de Varden, à Sandefjord, ont décidé de restaurer une stèle sur les hauteurs du comté du Vestfold. Au sommet du Kamfjordtoppen, une stèle avait en effet été érigée en 1889 pour célébrer le 100e anniversaire de la révolution française, au son de la Marseillaise et de nombreux discours, dans une ambiance festive. La stèle porte l’inscription 1789, 1814 et 1889, pour marquer les liens étroits entre la révolution française et la constitution norvégienne.

Vive la Norvège, vive la France

130 ans plus tard, le 17 juin 2019, la stèle restaurée a été dévoilée au grand public. La Marseillaise a de nouveau retenti au sommet du Kamfjordtoppen, grâce à l’orchestre du collège de Varden. L’hymne national norvégien a également été joué pendant la cérémonie. Arian Neziri, 13 ans, a prononcé un discours sur l’amitié franco-norvégienne. « Monsieur l’Ambassadeur, j’appelle à la poursuite de la coopération internationale, nous sommes réunis aujourd’hui pour célébrer la révolution française de 1789 et la constitution norvégienne de 1814 », a déclaré le collégien, avant de conclure : « vive la Norvège, vive la France ! »

PDF - 258.8 ko
Speech, Arian Neziri (13) (PDF - 258.8 ko)

Dans son discours, l’Ambassadeur de France en Norvège, Pierre-Mathieu Duhamel, a souligné qu’il s’agissait également d’un hommage aux droits de l’Homme, dans la mesure où la Déclaration universelle des droits de l’Homme s’est inspirée des idéaux promus par la révolution française. « Il faut saluer les Norvégiens, qui ont conservé leur constitution de 1814, inspirée de ces idées », avant de conclure en norvégien : « Lenge leve vennskap mellom Norge og Frankrike » (« longue vie à l’amitié entre la Norvège et la France »)

JPEG

Un projet scolaire original

Cette classe de 15 élèves a travaillé sur ce projet depuis le début de l’année, explique l’un d’entre eux, Kristoffer, 13 ans. L’idée leur est venue lors d’une sortie scolaire à Varden, dans le cadre d’un cours sur la seconde guerre mondiale. L’armée allemande avait installé une station radio sur ce site. « Restaurer cette stèle n’était qu’une petite partie du projet. Il a aussi fallu trouver des sponsors, par exemple », poursuit son camarade Tinus, 13 ans. « Ce projet nous a aussi permis de consolider nos connaissances sur la révolution française », ajoute-il avec un sourire.

Plus d’informations sur l’histoire de la stèle surle site de la bibliothèque de Sandefjord

JPEG

JPEG

publié le 19/06/2019

Haut de la page