Le prix Abel décerné au mathématicien français Yves Meyer [no]

L’académie norvégienne des sciences et des lettres a annoncé le 21 mars l’attribution du prix Abel de mathématiques 2017 au Français Yves Meyer, de l’École normale supérieure Paris-Saclay en France « pour son rôle majeur dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes ».

Dans un communiqué, l’académie norvégienne des sciences et des lettre présente Yves Meyer comme le leader visionnaire du développement moderne de la théorie des ondelettes, au croisement des mathématiques, de la technologie informatique et des sciences numériques.

L’analyse d’ondelettes a été appliquée dans des domaines très différents tels que l’analyse harmonique appliquée et numérique, la compression de données, la réduction de bruit, l’imagerie médicale, l’archivage, le cinéma numérique, la déconvolution des images du télescope spatial Hubble et la récente détection par l’observatoire LIGO des ondes gravitationnelles créées par la collision de deux trous noirs.

Le président de l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, M. Ole M. Sejersted, a annoncé le 21 mars le nom du gagnant du prix Abel 2017 à l’Académie à Oslo.

Yves Meyer a reçu le prix Abel des mains de sa majesté le roi Harald V lors d’une cérémonie de remise à Oslo le 23 mai.

Le prix Abel reconnait les contributions d’une profondeur et d’une influence extraordinaires aux sciences mathématiques et il a été attribué annuellement depuis 2003. Il est assorti d’un prix de 6.000.000 NOK (env. 675.000 Euros ou 715.000 USD).

JPEG

publié le 02/08/2017

Haut de la page