Restons mobilisés pour le climat ! [no]

Tribune de l’Ambassadeur, Jean-François Dobelle, sur le One Planet Summit à Paris.

JPEG

« Nous n’avons qu’une seule planète – la sécurité et le bien-être de toute nation et de chaque citoyen dépendent de notre capacité à protéger notre environnement naturel et le climat. » Cet extrait du discours de l’ambassadeur de la Norvège, lors l’ouverture de la 72ème session de l’assemblée générale des Nations-Unies, illustre parfaitement la proximité de vues entre la France et la Norvège. En effet, nos deux pays partagent pleinement l’objectif de protéger la planète et assurer un avenir meilleur aux générations futures. Nous savons, dans ce domaine, pouvoir également compter sur de nombreux partenaires.

Si nos sociétés ont fait des progrès depuis la COP21, notamment dans le domaine des énergies renouvelables ou de la mobilité durable, nous devons, dans le contexte actuel, intensifier nos efforts pour maintenir le réchauffement de la planète en dessous de 2°C. En effet, la fonte accélérée des glaciers au Svalbard ou les épisodes de sécheresse observés dans le sud de la France nous rappellent instamment notre devoir.

Alors, sommes-nous capables de nous unir de nouveau pour agir concrètement ensemble ? Convaincu que la réponse à cette question est « oui », le Président de la République française, Emmanuel Macron, a dès son élection, en mai 2017, souhaité placer l’environnement au cœur de son mandat. Ainsi, à son initiative, le 12 décembre prochain, la France, les Nations Unies et la Banque mondiale invitent plus de 2000 participants à renouveler leur ambition pour le climat, à l’occasion du « One planet summit ». Exactement deux ans après l’adoption historique de l’accord de Paris, gouvernements, organisations internationales, collectivités locales, mairies, banques, start-ups, fondations, ONG sont appelés à se retrouver dans la capitale française pour confirmer leur engagement politique, partager leurs bonnes pratiques et élaborer de nouvelles initiatives. L’accent mis sur les questions de financements, lors ce sommet, permettra de compléter utilement les autres grands rendez-vous internationaux consacrés au climat. Le sommet et les nombreux évènements en marge ont ainsi vocation à redonner un sens à la finance, en renforçant son lien avec des actions transformant en profondeur nos sociétés et directement utiles aux citoyens.

Action, innovation, solidarité sont donc les trois mots-clés de cet évènement, destiné à faire avancer des projets concrets, dans tous les domaines de la lutte contre le changement climatique : énergies renouvelables, transports propres, agriculture, bâtiments et ville durables, protection des populations face aux impacts du changement climatique. Tous les partenaires du sommet, publics et privés, se sont mobilisés pour proposer les meilleurs exemples selon des critères de qualité et de diversité. La France aura à cœur de mettre à disposition son savoir-faire diplomatique, illustré par la réussite de la COP21, et de partager les actions qu’elle a déployées pour mettre en œuvre l’accord de Paris. Sur l’ensemble de ces questions, la Norvège pourra apporter un éclairage particulièrement intéressant, tiré de son expérience nationale ou de son implication internationale, par exemple sur le verdissement de la finance, le prix du carbone ou les véhicules électriques.

Plus que jamais, le climat est l’affaire de tous. Alors, ne manquons pas le rendez-vous du 12 décembre à Paris, ni ceux qui suivront, dans l’intérêt de notre planète !

publié le 12/12/2017

Haut de la page