Une scientifique française honorée par la Norvège

La chimiste française, Mme Odile Eistenstein, Directrice de Recherche et membre de l’Académie de sciences en France, a reçu le 3 septembre le titre de docteur honoris causa de l’Université d’Oslo.

Elle a été l’invitée d’honneur de la réception du 3 septembre à l’Académie des sciences à Oslo, académie à laquelle elle contribue.

JPEG - 13.5 ko
Mme Odile Eistenstein

Odile Eisenstein est née en 1949 et elle est titulaire d’un doctorat en chimie de l’Université Paris-Sud en 1977. Suite à une période à l’étranger, elle a été engagée à l’Université Montpellier 2 en 1996, où elle établit le Laboratoire de chimie théorique. Le domaine de recherche d’Eisenstein est la chimie computationnelle qui a pour objectif de comprendre les transformations chimiques et catalyse.

Grâce à ses recherches, généralement réalisé en collaboration avec les groupes expérimentaux, elle a contribué à développer une chimie plus sélective et efficace et ainsi plus propre et plus durable. Elle a publié environ 400 articles. Depuis 2011, elle a été professeur adjoint (une position de 20%) au Centre de théorique et la chimie computationnelle (CTCC) à l’Université d’Oslo, où elle a mis en place une activité en catalyse de calcul au plus haut niveau international.

Odile Eisenstein a reçu de nombreux prix pour ses travaux de recherche, y compris la Royal Society of Chemistry Award Frankland et le American Chemical Society Organometallic Award. Elle a été élue à l’Académie française des sciences en 2013, où elle est la seule femme parmi les 33 membres de la Division de la chimie. Elle a été élue à l’Académie norvégienne des sciences et des lettres en tant que membre étranger en 2013.

publié le 24/05/2017

Haut de la page