Bourses scolaires 2022/2023

Sous conditions de ressources et en fonction du patrimoine mobilier et immobilier des parents, l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) peut apporter une aide à la scolarisation, sous forme de bourses scolaires, aux enfants résidant à l’étranger. Cette aide couvre totalement ou partiellement les dépenses de scolarisation supportées par les familles

La seconde période de la campagne de bourses scolaires 2022/2023 est ouverte.

La dernière commission locale des bourses scolaires s’est tenue fin mars 2022, dont voici un procès-verbal anonyme :

PDF - 238.6 ko
PV de la commission des bourses scolaires de mars 2022
(PDF - 238.6 ko)

Vous serez informé sur cette page de l’ouverture de la seconde période de la campagne, mais pouvez dès à présent consulter la liste des documents à fournir.

Constitution des dossiers

Un dossier complet comprend :

PDF - 494.9 ko
Le formulaire de demande de bourses scolaires 2022/2023 dûment complété et signé
(PDF - 494.9 ko)
PDF - 397.1 ko
L’ensemble des pièces justificatives requises dans cette liste
(PDF - 397.1 ko)

Qui peut bénéficier d’une bourse scolaire ?

Les candidats boursiers doivent (conditions cumulatives) :

  • Être de nationalité française ;
  • Être inscrits au Registre des Français résidant hors de France de l’ambassade de France à Oslo.
  • Résider avec leur famille (père et/ou mère, tuteur légal par décision judiciaire) en Norvège ;
  • Être âgés d’au moins trois ans au cours de l’année civile de la rentrée scolaire
  • Ne pas avoir plus d’un an de retard scolaire dans le primaire et plus de deux ans de retard dans le secondaire ;
  • Être scolarisés ou prévoir d’être scolarisés au Lycée Français d’Oslo au titre de l’année scolaire 2021/2022 (Attention :  !!! La demande de bourse et l’inscription auprès de l’établissement scolaire sont deux formalités différentes !!!)
  • Ne pas bénéficier, par ailleurs, d’une prise en charge des frais de scolarité (par l’employeur ou toute autre entité)

Les bourses scolaires au bénéfice des enfants français résidant à l’étranger sont accordées sous condition de ressources et en fonction de la situation patrimoniale de la famille. Leur but est de contribuer aux efforts des familles qui veulent faire bénéficier leurs enfants d’une scolarité française. Elles ne sont pas un droit dans la mesure où elles sont octroyées chaque année dans la limite des crédits alloués à l’AEFE.

Les bourses ne sont pas versées aux familles mais aux établissements qui déduisent le montant des bourses des frais de scolarité dues par les familles.

Calendrier de la campagne 2022/2023

  • juin 2022 : réunion, à Paris, de la 1ère Commission nationale des bourses scolaires, qui se prononce sur l’ensemble des demandes en fonction du budget alloué au niveau mondial.
  • juin- juillet : envoi des notifications des quotités de bourses accordées aux familles ayant déposé leur demande lors de la 1ère période de la campagne 2022/2023
  • 13 septembre 2022 : date limite de dépôt des demandes de bourses scolaires pour la 2nde période
  • décembre 2022 : réunion, à Paris, de la 2nde Commission nationale des bourses scolaires
  • décembre 2022-janvier 2023 : envoi des notifications définitive des quotités de bourses accordées aux familles

Foire aux questions

Quels sont les principaux motifs d’ajournement ou de rejet des dossiers ?

1. Dossier complet arrivé hors délai
2. Dossier incomplet et/ou formulaire non signé
3. Déclarations inexactes
4. Incohérence dans les chiffres
5. Dossier hors barème (revenus, patrimoine mobilier ou immobilier plaçant le dossier hors barème)

Le consulat peut-il m’indiquer dès maintenant le montant de la bourse qui me sera attribuée ?

Non : la quotité de bourse scolaire éventuellement accordée dépendant de nombreux paramètres (composition familiale, montant des frais de scolarité, revenus, charges, avantages, patrimoine…) et de la réunion de plusieurs instances, locales et nationales, il n’est pas possible de communiquer d’estimation.

publié le 14/09/2022

Haut de la page